© 2019 par Maison De Faveri

06 70 00 07 43

pour réserver par téléphone

Bienvenue en  vallée de Barétous

Vidéo

Toponymie

  • Aramits = Aran (vallée en basque) et itz (lieu des vallées, confuent)

  • Barétous : BAR (du latin vallem, vallée) et attum = les petites vallées

La vallée de Barétous est la plus occidentale des 3 grandes vallées pyrénéennes du Béarn dans les Pyrénées Atlantiques .A l’est se trouve la vallée d’Ossau , au centre la vallée d’Aspe , à l’ouest la vallée de Barétous .

Cette vallée comporte 3 cours d’eau principaux : Le Vert d’Arette rejoint par le Vert de Barlanes ,le Lourdios .

 

Limite entre le Béarn et le Pays Basque, frontière entre la France et l’Espagne, il est peu de région comme celle-ci qui concentre sur quelques kilomètres carrés seulement autant de variétés pour le visiteur.

Terre de contraste, où la diversité des couleurs s’harmonise avec la dureté de la roche. Terre d’accueil et d’authenticité de ses hommes.  Les rochers de la haute montagne de Barétous se disposent en crêtes âpres sur les pâturages verts des estives qui, l’hiver, deviennent stations de ski.

 

Vallée des mousquetaires

Deux des mousquetaires seraient d’origine barétounaise. C’est dans le château de Lannes que naquit Isaac de Portau, mousquetaire du roi vers 1640 et plus connu sous le nom de Portos.

Henri d’Aramits, devenu Aramis, mousquetaire à la même époque, habita quant à lui à l’abbaye d’Aramits dont il ne reste aujourd’hui que le portail d’entrée.

 

Une culture de l'authenticité  

Transhumance : les estives ne sont pas de simples zones de pacage mais le lieu de production fromagère durant l'été. Les terres d'altitudes sont, le plus souvent, des terres indivisées entre plusieurs communes. Le code des communes, mis en place à l'époque de la révolution française, n'a pu venir à bout de la tradition locale qui voulait, qu'au niveau d'une vallée, les communautés villageoises gèrent ensemble la plupart des zones d'estives.

 

La chasse des palombes, aux filets, les pantières d’Ayduc à Lanne

Chaque année les habitants de Lanne-en-Barétous y dressent leurs filets. Ici, depuis toujours, on  pratique  la chasse à la palombe. Cet oiseau migrateur met en effervescence toute la région en octobre, lorsque l’arrivée de l’hiver le pousse à descendre vers les pays chauds. En montant sur la crête, on trouve l’emplacement actuellement utilisé, avec son dispositif de cabanes perchées et ses grands arbres permettant de fixer les pantières. A moins d’être en période de chasse, il ne reste plus qu’à imaginer l’attente des chasseurs, le cri de l’un d’entre eux lorsqu’il aperçoit un vol de palombes au loin, le bruit occasionné par les rabatteurs disposés le long du couloir menant au col, et permettant ainsi de guider le vol jusqu’à l’endroit propice. Il ne reste plus qu’à rabattre le vol ; en jetant par–dessus lui quelques plaquettes de bois, qui laissent croire aux palombes à la présence d’un rapace au-dessus d’elles et les poussent à plonger plus bas dans les arbres et dans le filet.

ARAMITS et LA VALLEE DE BARETOUS

LA PIERRE SAINT-MARTIN, la station de ski

Le Pic d’Anie  2504m et ses arres (roches calcaires nues). Les paysages sont des étendues lapiazées

(ciselures d’une roche calcaire dues aux ruissellements des eaux  et qui à terme peuvent la dissoudre), désertiques, presque lunaires, crevassées. Par sa position, le massif fait la transition entre la haute chaîne souletine des Pyrénées basques et le début des grandes pyrénées. L’Anie est un haut lieu symbolique : les basques ont élevé au sommet une stèle portant en effigie une feuille de l’arbre sacré de Guernica (chêne). A la Pierre-Saint- Martin l’Anie voisine avec deux autres sommets : Le Pic d’Arlas 2044m, le Soum Couy (sommet chauve) 2031 

Faune

La région  de la Pierre-Saint Martin, constitue une zone limite, occasionnelle, pour les isards (chamois pyrénéens) et  quelques marmottes introduites. Le vautour fauve y plane sans cesse.

Le lapiaz de la Pierre-Saint-Martin est le plus étendu d’Europe: C’est la borne 262 qui a donné son nom à la Pierre-Saint-Martin. Ce massif calcaire est un exemple parfait de ce que les géologues désignent sous le terme karstique. Il n’existe aucune circulation d’eau sur tout le plateau car les précipitations s’infiltrent immédiatement dans les fissures. C’est ainsi que se forment les gouffres et les rivières souterraines qui s’écoulent à plus de 400 m sous la surface.

Le gouffre de la Pierre-Saint-Martin

Le gouffre s’ouvre dans un paysage de rocs calcaires et  de pins tordus ; Une rivière souterraine ressort du gouffre à la résurgence de Benta (440m) dans les gorges de Kakouetta. Avec plus de 1900 m de dénivellation, il a détenu pendant longtemps le record du monde de profondeur.  Le gouffre Marcel Loubens compte plus de 40 km de galeries souterraines explorées par les spéléologues, et sa profondeur totale est de 1342 mètres. C’est en 1952 que le célèbre explorateur, Marcel Loubens, devait périr tragiquement, victime d’une chute dans le grand puits d’entrée profond de 34 mètres (environ la hauteur de la Tour Eiffel).

La Junte ou la cérémonie du  tribut des 3 vaches

Chaque 13 juillet, on peut assister à une curieuse cérémonie autour de la borne-frontière 262. La première «Junte de Roncal» aurait eu lieu en 1375. La cérémonie, autrefois très compliquée, déplaçait une foule nombreuse et ce malgré plusieurs heures de marches. Les Maires des villages Espagnols «los alcades», sont toujours en grande tenue : blouse noire, culotte courte ajustée aux genoux, ceinture violette, cape noire, collerette blanche et chapeau typique. Les maires Barétounais portent seulement l’écharpe. C’est le maire d’Isaba qui ouvre la séance par le rituel «Paz Abant !» (paix d’abord) puis pose trois fois la question :  «Etes-vous disposés à fournir les 3 génisses comme chaque année ?– «Si seno » . Tous les maires posent alors la main droite sur la borne, en alternance,  et répètent «Paz Abant» . Puis le maire d’Isaba ordonne au garde municipal de proclamer «sur ordre de Monsieur le Maire Président, si quelqu’un doit formuler une réclamation, qu’il fasse un pas en avant» ; Après cette formalité, suit la cérémonie du tribut : Trois génisses, des blondes des Pyrénées, sont ensuite choisies par un vétérinaire espagnol, ceci plus pour la tradition, car aujourd’hui c’est un chèque qui passe la frontière.

En voir plus

Château de PAU

Commerces dans le village : Intermarché avec station essence, laverie 24h, distributeur banque. Garage, contrôle technique, pharmacie, coiffeur, boutique produits terroir, sanioshop, café tabac, bar restaurant

Services : La Poste

Transports : ligne de bus 807 au départ d'Oloron Sainte Marie vers Arette

Ski bus vers la station de ski de la Pierre-Saint-Martin :  les WE hiver et tous les jours pendant les vacances scolaires hiver